• fr
  • en

Une histoire de famille

Transmettre et restaurer

Aujourd’hui, le Château de Janvry reste avant tout l’histoire d’une famille autour d’un lieu de vie. Cette histoire, nous continuons de l’écrire en préservant l’édifice dans sa raison d’être. C’est celle d’une famille qui a toujours reçu ses amis et les amis de ses amis autour d’une table généreuse. C’est celle d’un lieu de rencontre dont l’histoire n’appartient pas seulement à la famille qui l’occupe mais aussi à ses invités.

Le Château rentre dans notre famille à la Révolution française. André Haury, son propriétaire, ruiné par une courtisane, Mademoiselle Laguerre, le cède à la famille Anjorrant en 1784. C’est le Marquis Claude Anjorrant, aïeux des propriétaires actuels qui entreprend une grande partie des travaux au XVIIIème siècle. Puis le domaine reste peu habité jusqu’à la seconde guerre mondiale, laissant son aménagement très authentique. Après la guerre, le Baron Reille, restaure les lieux, une mission qu’il transmet à son fils et sa belle-fille, puis reprise depuis par ses petits-enfants. Chaque événement organisé à Janvry nous apporte une aide précieuse pour sauvegarder et transmettre ce patrimoine inscrit à l’inventaire des monuments historiques depuis 1981.

Un domaine très préservé

Le château est entouré d’un vaste domaine naturel et préservé. Situé dans la région du Hurepoix, elle-même faisant partie du Parc Naturel de la Haute Vallée de la Chevreuse, il s’agit d’une zone protégée pour la qualité de ses paysages, de sa faune et de sa flore. Le domaine est composé de plaines, de bois et d’un grand parc clos de mur. Les bois sont parsemés de chênes, de frênes, de charmes et de châtaigniers sous forme de futaies ou de taillis et il n’est pas rare d’y croiser des cerfs, des chevreuils ou quelque pic epeichette, sitelle torchepot ou faisan. Il nous tient très à cœur de tout faire pour le préserver. C’est pour cette raison qu’il reste fermé au public. Seuls les participants à l’un de nos événements peuvent y accéder pour y découvrir cette population naturelle très riche.

Des origines remontant au XIVème siècle

Le nom de Janvry, viendrait du latin du « genévrier » une plante symbole d’éternité et sensée chasser les mauvais esprits. Cela semble avoir porté chance au village puisque de nombreux bâtiments y sont plusieurs fois centenaires. Il semble que dès le XIVème siècle, il existe une seigneurie à Janvry mais c’est seulement à partir de 1560 que nous avons une trace dans les écrits de la construction d’une demeure seigneuriale dans le secteur de l’actuel château. La seigneurie est construite sous l’impulsion de Jehan de Baillon qui achète le domaine en 1553. Vers 1627 et 1635, le nouveau seigneur, Michel Ferrand, rase l’ancien château et fait construire un nouveau château dans le style Louis XIII. Ce style se traduit par un plan en U avec un corps de logis central, flanqué de deux ailes latérales et d’une basse-cour rejetée sur le côté. C’est cette forme que nous connaissons aujourd’hui.

Mme_reille_champignons2

«Le Château de Janvry est un lieu magique dans lequel, au printemps, on se croirait plongé dans une peinture de Monet. C’est un lieu que j’ai entièrement décoré avec les meubles de la famille, des meubles que j’ai chiné et des souvenirs de notre famille.
Janvry est une maison de famille que j’ai voulu faire vivre en invitant des amis puis en l’ouvrant pour des événements privés. C’est avec joie que j’espère vous accueillir pour partager ensemble les valeurs qui font vivre notre domaine».

Baronne Reille

 

  • qui-sommes-nous-1
  • qui-sommes-nous-2
  • qui-sommes-nous-3
  • qui-sommes-nous-4
  • qui-sommes-nous-5
  • qui-sommes-nous-6
  • qui-sommes-nous-7
  • qui-sommes-nous-8
  • qui-sommes-nous-9
  • qui-sommes-nous-10
  • qui-sommes-nous-11
  • qui-sommes-nous-12