Quelques détails sur le faisan…

Le faisan en général est un excellent oiseau de chasse qui a tendance à se dérober devant le chien d’arrêt avant de se laisser bloquer définitivement. Il vit en compagnies de plusieurs individus la plupart du temps tous issus de la même couvée.

L’habitat des faisans est essentiellement le milieu de friches, de bocages et de cultures alternées avec du couvert forestier ou arbustif. Il a besoin d’humidité et ne dédaigne pas les sols marécageux. Le vénéré est plus forestier que le commun.


faisan voleLe faisan de l’ordre des galliformes et de la famille des phasianidés est une espèce très répandue dans le monde. Plusieurs sous espèces existent dans divers pays.

Les faisans domestiques ou d’ornement ne sont pas utilisés pour la chasse mais pour leur beauté de plumage. On peut citer le faisan de Lady Amherst, le faisan argenté, le faisan doré, le faisan blanc dit du Canada, de Bohême etc.

Le faisan vénéré par contre combine à la fois l’aspect ornemental et l’aspect cynégétique, puisqu’il est un excellent oiseau de chasse dont l’habitat de prédilection est le biotope boisé.  Il vivait à l’origine dans des collines boisées de Chine. Il peuple certaines de nos forêts où il a été introduit et fait le bonheur du chasseur grâce à sa bonne tenue à l’arrêt, son vol rapide et élevé. Il a une forte tendance à se percher et surprend très souvent le chasseur et le chien. Sa livrée est à dominante jaune fauve clair. Chaque plume possède une bordure noire. La queue peut atteindre jusqu’à 1,60 mètres, formée de 20 plumes dont deux centrales très longues d’un blanc argenté avec de nombreuses bandes noires et marron foncé en forme de croissant. Il pèse environ 1,5 kg pour le mâle et 950 grammes pour la femelle. Les divers noms qu’on lui attribue font état de sa queue superbe et impressionnante de longueur : Phasianus superbus, Syrmaticus reevesi et bien sûr vénéré.

Le faisan commun, également appelé faisan de Colchide (phasianus colchicus), est un oiseau sédentaire originaire d’Asie. Il fut introduit en Europe au temps des Romains. Le plumage magnifique des mâles très coloré en fait un oiseau très apprécié. Les couleurs varient du rouille, ocre aux reflets nacrés et sa longue queue ajoute une note de noblesse à cet oiseau parfois prisé pour l’ornementation. Les femelles sont beaucoup plus ternes, d’aspect brun et beige, plus ou moins foncé.De nos jours, il est surtout issu d’élevages dont les souches sont très diverses et donnent par hybridation des couleurs très variables, tel le faisan dit obscur. Les différentes souches ont été souvent sélectionnées pour la lourdeur (consommation de la chair), tel le faisan de Mongolie qui se distingue par un large collier blanc ou pour la vélocité et vitesse d’envol et de vol, tel le faisan américain.

0
0

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*